Tous les articles

Retour à l'accueil

Infographie | Pourquoi venir travailler à Marseille ?

Marseille, point névralgique du sud de la France, est le premier port français, mais aussi le premier pôle maritime.   Réputation sulfureuse auprès des entreprises, la ville trouve, aujourd’hui, de nouvelles armes pour partir à la conquête de l’emploi. Mais aussi effacer une réputation qui, souvent à tort, lui colle à la peau.     Cette chère citée phocéenne a de nombreux atouts dans sa manche. Lesquels ?        1 - Massilia : 2e ville de la French-tech    ENTETE_CITE NUMERIQUE  Marseille est 40e sur les 445 villes les plus innovantes selon l’OCDE*.  Ville attrayante pour les jeunes entrepreneurs du secteur, elle incube plus de 150 starts-up et une dizaine de Fablabs (60 millions d’euros levés pour leur développement). Avec un chiffre d’affaire de 8 milliards d’euros, plus de 7000 entreprises et de 40 000 emplois générés, Marseille se positionne dans le secteur du digital comme l’une des plus grandes villes connectées.   'Organisation de coopération et de développement économiques : OCDE est une organisation internationale d'études économiques, dont les pays membres — des pays développés pour la plupart — ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché     2 - Marseille : les entreprises qui recrutent le plus ENTETE_ENTREPRISE QUI RECRUTE Grâce à la pluralité des nouvelles entreprises implantées à Marseille, le taux de chômage est passé de 22 % en 1995 à 11,8 % en 2017.   1er : Cap 3000 avec 1750 recrutements Avec un CA de 412 millions d’euros, CAP 3000 fait parti des cinq premiers centres commerciaux français.   2e : ITER avec 350 recrutements Avec 5000 employés, ITER est un projet scientifique majeur dans le monde du nucléaire et offre une belle exposition pour la région.   3e : Amadeuse ( Sophia Antipolis ) avec 300 recrutements Le mastodonte espagnol présent dans plusieurs domaines du secteur du voyage, génère 4 milliards de CA, emploie 11 802 employés et recrute massivement dans la région.   4e : Centre commercial le Prado : avec 250 recrutements Le nouveau centre commercial haut-de-gamme de la ville a créé un véritable dynamisme sur le marché de l’emploi marseillais.   5e : Intelcia : avec 200 recrutements Avec 200 millions de CA et 12000 collaborateurs, Intelcia est un vrai vivier d’embauche.   3 - Marseille : combien gagne-on ?     ENTETE_SALAIRE NET MOYEN En 2019, le salaire net moyen des marseillais est de 2606€ (2454 € en 2015). On constate qu’il est supérieur à 2227 €, le salaire moyen du pays. Le salaire moyen est très disparate par arrondissement, ce qui, comme dans chaque grande ville, montre des différences de moyens flagrants entre les habitants. Ainsi un ouvrier gagnera en moyenne 1916 € et un cadre supérieur, environ 4243 €.   4 - Marseille : les secteurs qui recrutent  ENTETE_SECTEURS QUI RECRUTENT Avec son port, ses grandes entreprises et les nombreuses starts-up implantés dans la région, Marseille propose une pluralité d’offres d’emplois attrayantes.  Mettons en lumière les secteurs qui embauchent le plus actuellement :  L’industrie La ville a besoin de techniciens en maintenance dans l’industrie lourde (ESSO, Petroineos, Total, ArcelorMittal…) mais aussi dans l’industrie de pointe (Airbus Helicopters), le transport maritime (CMA CGM) et l’automobile, ...   Transport Logistique Cette industrie recherche des métiers qui subissent beaucoup de turn-over comme, par exemple, les métiers de manutentionnaires, magasiniers et préparateurs de commande. La ville recherche également des métiers nécessitant des qualifications plus spécifiques comme : conducteurs poids lourds et véhicules légers, chauffeurs ou encore caristes dont les demandes ne cessent de croître.     BTP Grâce à de nouveaux projets de construction dans la région comme le vieux port de la Ciotat ou le boulevard Urbain Sud, le secteur du BTP recrute fortement.   E-commerce et fonction support La levée de fond de la ville pour les jeux de société a porté ses fruits et de nombreux postes dans le marketing et le digital sont recherchés : comptabilité, assistanat ou gestionnaire de paie mais aussi community manager, assistant e-commerce, ...     5 - Marseille : le C.H.U, soigne et embauche ENTETE_1er employeur CHU  Le C.H.U de Marseille est constitué de 4 hôpitaux et 3400 lits.  De plus, le Centre Hospitalier Universitaire de la ville est classé 3e meilleur hôpital du pays, justifiant de son excellente réputation.C’est aussi le premier employeur de la région, avec plus de 12 000 salariés et près de 2000 médecins. Ses équipes médicales et soignantes sont engagées dans une dynamique de soins d’excellence et de proximité, accessibles à tous et sont un exemple dans le secteur de la santé.     6 - Marseille : les métiers les + recherchés ENTETE_METIERS LES PLUS RECHERCHES Presque 300 000 offres d’emplois ont été recensées dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sur l’ensemble de l’année 2018. Les dix métiers les plus recherchés selon les sites de recrutement sont : Mécanicien, Assistant maternel, Auxiliaire de vie, Technicien de maintenance SAV, Conseiller client, Assistant administratif, Vendeur, Enseignant, Chauffeur poids lourd et Comptable.   7 - Marseille : un tourisme qui explose Avec 18000 emplois directs et 50 000 dans le département, la cité phocéenne accueille plus de 5 millions de visiteurs par an et ce chiffre est en perpétuel augmentation.  Il suffit de voir celle du trafic dans la gare Saint Charles (+6,5%) et l'aéroport Marseille Provence (+6,2%), pour constater que la ville a le vent en poupe.  A l’instar de l'hôtellerie qui est en hausse, on constate un développement des hôtels par leurs étoiles supplémentaires, et cela grâce aux touristes de plus en plus aisés. Enfin, la taxe de séjour a connu un gain de 31,7 % ! Cette hausse se justifie par une gestion optimisée de la collecte de la taxe de séjour grâce au nouvel outil de déclaration en ligne mis en place depuis juillet 2016. Mais aussi par une meilleure communication auprès des hébergeurs. Le tourisme à Marseille, dont les recettes représentent 7% du PIB de la ville portuaire, se porte donc très bien !   8 - Conclusion Marseille est la 19e ville dans laquelle les français veulent venir travailler (selon le cabinet "Great Place to Work") en 2016. La ville rejoint le 10e rang en 2018. Avec une zone de chalandise de 1,5 million de personnes, 1400 commerces en activité, 4500 commerces en centre-ville et 50000 emplois générés, Marseille a tout de l’étoile montante des grandes villes françaises. Elle ambitionne de devenir la ville connectée de demain avec une stratégie de smart city basée sur la sécurité, le soutien et l’économie.  Enfin, avec 150h de soleil chaque mois, elle est LA ville la plus ensoleillée de France, rien que ça.   Alors, on devient supporter de l’OM ?

 

Marseille, point névralgique du sud de la France, est le premier port français, mais aussi le premier pôle maritime.


Réputation sulfureuse auprès des entreprises, la ville trouve, aujourd’hui, de nouvelles armes pour partir à la conquête de l’emploi. Mais aussi effacer une réputation qui, souvent à tort, lui colle à la peau.

 

Cette chère citée phocéenne a de nombreux atouts dans sa manche. Lesquels ?

 

 

1 - Massilia : 2e ville de la French-tech

 

marseille - infographie - digital - recrutement - offre d'emploi - secteur qui recrute - entreprise qui recrute - tourisme - emplois - job - ville - région - france - provence alpes côte d'azur - provence - port maritime - mer - start-up - fablabs - université - salaire - économie - mécanicien - auxiliaire - btp - transport - logistique - e-commerce  chu marseille - hopital - santé - soleil - graphic design - wan2bee - .blog.wan2bee - wan2bee.com

Marseille est 40e sur les 445 villes les plus innovantes selon l’OCDE*.

Ville attrayante pour les jeunes entrepreneurs du secteur, elle incube plus de 150 starts-up et une dizaine de Fablabs (60 millions d’euros levés pour leur développement).
Avec un chiffre d’affaire de 8 milliards d’euros, plus de 7000 entreprises et de 40 000 emplois générés, Marseille se positionne dans le secteur du digital comme l’une des plus grandes villes connectées.


'Organisation de coopération et de développement économiques : OCDE est une organisation internationale d'études économiques, dont les pays membres — des pays développés pour la plupart — ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché

 

2 - Marseille : les entreprises qui recrutent le plus

marseille - infographie - digital - recrutement - offre d'emploi - secteur qui recrute - entreprise qui recrute - tourisme - emplois - job - ville - région - france - provence alpes côte d'azur - provence - port maritime - mer - start-up - fablabs - université - salaire - économie - mécanicien - auxiliaire - btp - transport - logistique - e-commerce  chu marseille - hopital - santé - soleil - graphic design - wan2bee - .blog.wan2bee - wan2bee.com
Grâce à la pluralité des nouvelles entreprises implantées à Marseille, le taux de chômage est passé de 22 % en 1995 à 11,8 % en 2017.


1er : Cap 3000 avec 1750 recrutements

Avec un CA de 412 millions d’euros, CAP 3000 fait parti des cinq premiers centres commerciaux français.


2e : ITER avec 350 recrutements

Avec 5000 employés, ITER est un projet scientifique majeur dans le monde du nucléaire et offre une belle exposition pour la région.


3e : Amadeuse ( Sophia Antipolis ) avec 300 recrutements

Le mastodonte espagnol présent dans plusieurs domaines du secteur du voyage, génère 4 milliards de CA, emploie 11 802 employés et recrute massivement dans la région.


4e : Centre commercial le Prado : avec 250 recrutements

Le nouveau centre commercial haut-de-gamme de la ville a créé un véritable dynamisme sur le marché de l’emploi marseillais.


5e : Intelcia : avec 200 recrutements

Avec 200 millions de CA et 12000 collaborateurs, Intelcia est un vrai vivier d’embauche.


3 - Marseille : combien gagne-on ?

 

marseille - infographie - digital - recrutement - offre d'emploi - secteur qui recrute - entreprise qui recrute - tourisme - emplois - job - ville - région - france - provence alpes côte d'azur - provence - port maritime - mer - start-up - fablabs - université - salaire - économie - mécanicien - auxiliaire - btp - transport - logistique - e-commerce  chu marseille - hopital - santé - soleil - graphic design - wan2bee - .blog.wan2bee - wan2bee.com
En 2019, le salaire net moyen des marseillais est de 2606€ (2454 € en 2015). On constate qu’il est supérieur à 2227 €, le salaire moyen du pays.
Le salaire moyen est très disparate par arrondissement, ce qui, comme dans chaque grande ville, montre des différences de moyens flagrants entre les habitants.
Ainsi un ouvrier gagnera en moyenne 1916 € et un cadre supérieur, environ 4243 €.


4 - Marseille : les secteurs qui recrutent


marseille - infographie - digital - recrutement - offre d'emploi - secteur qui recrute - entreprise qui recrute - tourisme - emplois - job - ville - région - france - provence alpes côte d'azur - provence - port maritime - mer - start-up - fablabs - université - salaire - économie - mécanicien - auxiliaire - btp - transport - logistique - e-commerce  chu marseille - hopital - santé - soleil - graphic design - wan2bee - .blog.wan2bee - wan2bee.com

Avec son port, ses grandes entreprises et les nombreuses starts-up implantés dans la région, Marseille propose une pluralité d’offres d’emplois attrayantes.

Mettons en lumière les secteurs qui embauchent le plus actuellement :

L’industrie

La ville a besoin de techniciens en maintenance dans l’industrie lourde (ESSO, Petroineos, Total, ArcelorMittal…) mais aussi dans l’industrie de pointe (Airbus Helicopters), le transport maritime (CMA CGM) et l’automobile, ...


Transport Logistique

Cette industrie recherche des métiers qui subissent beaucoup de turn-over comme, par exemple, les métiers de manutentionnaires, magasiniers et préparateurs de commande. La ville recherche également des métiers nécessitant des qualifications plus spécifiques comme : conducteurs poids lourds et véhicules légers, chauffeurs ou encore caristes dont les demandes ne cessent de croître.

 

BTP

Grâce à de nouveaux projets de construction dans la région comme le vieux port de la Ciotat ou le boulevard Urbain Sud, le secteur du BTP recrute fortement.


E-commerce et fonction support

La levée de fond de la ville pour les jeux de société a porté ses fruits et de nombreux postes dans le marketing et le digital sont recherchés : comptabilité, assistanat ou gestionnaire de paie mais aussi community manager, assistant e-commerce, ...

 

5 - Marseille : le C.H.U, soigne et embauche

marseille - infographie - digital - recrutement - offre d'emploi - secteur qui recrute - entreprise qui recrute - tourisme - emplois - job - ville - région - france - provence alpes côte d'azur - provence - port maritime - mer - start-up - fablabs - université - salaire - économie - mécanicien - auxiliaire - btp - transport - logistique - e-commerce  chu marseille - hopital - santé - soleil - graphic design - wan2bee - .blog.wan2bee - wan2bee.com

Le C.H.U de Marseille est constitué de 4 hôpitaux et 3400 lits.

De plus, le Centre Hospitalier Universitaire de la ville est classé 3e meilleur hôpital du pays, justifiant de son excellente réputation.C’est aussi le premier employeur de la région, avec plus de 12 000 salariés et près de 2000 médecins.
Ses équipes médicales et soignantes sont engagées dans une dynamique de soins d’excellence et de proximité, accessibles à tous et sont un exemple dans le secteur de la santé.

 

6 - Marseille : les métiers les + recherchés

marseille - infographie - digital - recrutement - offre d'emploi - secteur qui recrute - entreprise qui recrute - tourisme - emplois - job - ville - région - france - provence alpes côte d'azur - provence - port maritime - mer - start-up - fablabs - université - salaire - économie - mécanicien - auxiliaire - btp - transport - logistique - e-commerce  chu marseille - hopital - santé - soleil - graphic design - wan2bee - .blog.wan2bee - wan2bee.com
Presque 300 000 offres d’emplois ont été recensées dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sur l’ensemble de l’année 2018.
Les dix métiers les plus recherchés selon les sites de recrutement sont : Mécanicien, Assistant maternel, Auxiliaire de vie, Technicien de maintenance SAV, Conseiller client, Assistant administratif, Vendeur, Enseignant, Chauffeur poids lourd et Comptable.


7 - Marseille : un tourisme qui explose

Avec 18000 emplois directs et 50 000 dans le département, la cité phocéenne accueille plus de 5 millions de visiteurs par an et ce chiffre est en perpétuel augmentation.

Il suffit de voir celle du trafic dans la gare Saint Charles (+6,5%) et l'aéroport Marseille Provence (+6,2%), pour constater que la ville a le vent en poupe.
A l’instar de l'hôtellerie qui est en hausse, on constate un développement des hôtels par leurs étoiles supplémentaires, et cela grâce aux touristes de plus en plus aisés.
Enfin, la taxe de séjour a connu un gain de 31,7 % ! Cette hausse se justifie par une gestion optimisée de la collecte de la taxe de séjour grâce au nouvel outil de déclaration en ligne mis en place depuis juillet 2016. Mais aussi par une meilleure communication auprès des hébergeurs.
Le tourisme à Marseille, dont les recettes représentent 7% du PIB de la ville portuaire, se porte donc très bien !


8 - Conclusion

Marseille est la 19e ville dans laquelle les français veulent venir travailler (selon le cabinet "Great Place to Work") en 2016. La ville rejoint le 10e rang en 2018.
Avec une zone de chalandise de 1,5 million de personnes, 1400 commerces en activité, 4500 commerces en centre-ville et 50000 emplois générés, Marseille a tout de l’étoile montante des grandes villes françaises.
Elle ambitionne de devenir la ville connectée de demain avec une stratégie de smart city basée sur la sécurité, le soutien et l’économie.
Enfin, avec 150h de soleil chaque mois, elle est LA ville la plus ensoleillée de France, rien que ça.


Alors, on devient supporter de l’OM ?

 

A VOIR : infographie de la ville de Marseille EN ENTIERE

 

Reffs :

Combien-coute.net - Journaldunet.com - Capital.fr - Economie.marseille.fr - Topito.com - France3-regions.francetvinfo.fr - Paca-dirrecte.gouv.fr - Leparisien.fr - Avantage-entreprise.com - Keljob.com 

 

Si tu n'es pas convaincu(e) par Marseille, il y a aussi Bordeaux !

 

bordeaux - infographie - digital - recrutement - offre d'emploi - secteur qui recrute - entreprise qui recrute - tourisme - emplois - job - ville - région - france  - start-up - fablabs - université - salaire - économie - btp - transport - logistique - e-commerce  chu marseille - hopital - santé - soleil - graphic design - wan2bee - .blog.wan2bee - wan2bee.com
Infographie | Pourquoi les français viennent travailler à Bordeaux ?

 

@Wan2bee / @Images : Shutterstock et Wan2bee   

Focus
| 30 janvier 2019| By Wan2bee

Laisse un commentaire

    NEWSLETTER

    ARTICLES POPULAIRES