header_blog_wan2bee_v4

    DERNIERS ARTICLES

    Retour à l'accueil

    10 choses à savoir sur les signes non verbaux au travail

    comment-gere-sa-communication-non-verbale-au-travail---langage---voix--attitude---gestuelle--distance---silence---les-autres

     

    mamie-rh-article-2

    Bonjour mon enfant, c’est ta mamie de substitution préférée ! 

    Hé bien, cela fait belle lurette que l’on ne s’était pas lu !


    Aujourd'hui, on va s'intéresser aux signes non verbaux en entreprise.
    À la fin de cet article, tu comprendras l’importance de la communication non verbale et tu pourras postuler à la prochaine saison de “Lie to me”.

    Mais alors, quels sont les composants de la communication non verbale ?

    Zoom sur les 10 choses à savoir sur les signes non verbaux au travail.

     

     

    Signe #10 - Les familles d'items

    Les synergologues divisent les signes non-verbaux en 5 grandes familles d’items.

    Bien sûr mon enfant, comme dans tout, il n’y a pas de vérité absolue, néanmoins tu pourras constater que chacune de ces familles est très présente dans le monde du travail.

    Les croisements (bras et jambes)

    Généralement quand tu es mis(e) en cause, interpellé(e), que tu es dans une situation gênante, que tu as envie de quitter une pièce ou te défendre.

    Configurations des mains

    De grands gestes témoignent généralement de la véracité des propos de la personne.

    Des mains immobiles signifient que ton interlocuteur est dans le contrôle.
    À contrario, si tu vois que les mains restent proches ou au contact du corps, cela indique que l'interlocuteur n'est pas à l'aise, voire qu'il ment.

    Les contacts

    Se gratter est par exemple un signe d’impatience ou d’exaspération.

    Ne t'es-tu jamais gratté(e) en entretien d’embauche ?

    (A noter : on ne dit pas “ça me gratte” mais “ ça me démange” c’est l’action de se gratter qui est correcte. Ce n’est pas un ressenti. Désolé mon enfant mais en bonne mamie de substitution préférée que je suis, je préfère que tu parles correctement français, surtout au travail).
    Mais se gratter peut être également perçu comme un signe de réflexion ou que la personne en face de toi cache quelque chose qui la perturbe beaucoup, mais ça, c’est à toi de le trouver et de le comprendre mon enfant (je ne vais quand même pas tout faire à ta place).

    Manipulation des objets

    La façon dont on manipule et on interagit avec les choses signifient beaucoup de choses, par exemple que l’on soit précautionneux ou non.

    Positions de chaises

    Ai-je vraiment besoin de te l’expliquer ?

    Plus le buste est tonus, plus la personne aura confiance en elle. Une personne vers l’arrière est une personne qui fuit quelque chose. Regarde bien ses jambes, si elles sont croisées, c’est que quelque chose ne va pas et qu’elle est anxieuse.
    Enfin si tu as les jambes et les bras non croisés, ouverts avec les épaules relâchées, ça veut dire que tu es bien, tout simplement.

     

    90% de notre communication est non-verbale.

     

    Signe #9 - Le silence

    Mon enfant, le silence est quelque chose qui doit être analysé de manière précise et profonde et qui est différent en fonction de chaque situation.
    Tu dois faire attention, savoir comment l’utiliser et le comprendre au travail.


    Voici la signification du silence en langage non verbal :

    Le silence de colère

    La personne est furieuse et le canalise ou ne sait pas l’exprimer, elle le condense donc en silence et cherche à s’isoler. 

    Le silence d’écoute

    Il s’agit en réalité d’une variante de l’écoute active, l’interlocuteur cherche à recevoir le message afin de répondre de la meilleure façon possible sans laisser place à de l’automatisme et de l'inconscient.

    Le silence d’ennui

    La personne se met en retrait et s’isole que par manque de plaisir.

    Le silence non communiquant

    Deux inconnus n’ont rien à se dire et ne cherchent pas à combler cela.

    Le silence dubitatif

    Il exprime une incompréhension envers un propos ou une situation.

    Le silence de respect

    Il exprime de l’admiration envers une tierce personne pour une parole dites ou une action faite.

    Le silence d’arrogance

    Il exprime du dédain et de la supériorité envers l’autre. 

    Le silence de chagrin

    Il exprime une peine et une intériorisation forte d’une émotion.

     

    comment-gere-sa-communication-non-verbale-au-travail---langage---voix--attitude---gestuelle--distance---silence----crier---chuchoter

    Signe #8 - La voix

    A tort mon enfant, tu vas avoir tendance à placer la voix en signe verbal.

    Alors oui c’est juste, mais il y a d’autres facteurs à prendre en compte.

     

    Quand tu seras au travail, analyse ces différents points auprès de tes collègues : 

    Le timbre

    Grave ou aiguë, il permet de rendre notre voix unique.

    Une variation du timbre permet de comprendre immédiatement que ton interlocuteur veut transmettre quelque chose qu’il veut mettre en avant.

    Le volume

    Le niveau sonore signifie beaucoup de chose.

    Une personne ayant par exemple un volume sonore bas, aura du mal à se faire comprendre et paraîtra peu sûr d’elle. Une personne parlant beaucoup trop fort aura surement quelque chose qu’elle voudrait cacher.
    Une personne augmentant rapidement son volume de voix pourra également être énervée et voudra imposer une idée.

    Le débit

    C’est quelque chose de très important.

    La nervosité rend très souvent notre diction incompréhensible. C’est d’ailleurs l’une des premières choses que l’on apprend dans l’acting : poser sa voix.

    L'intonation

    Le ton de la voix donne vie aux mots, il est la mélodie de nos discours et permet de capter l’attention de nos interlocuteurs.

     

     

    Signe #7 - L'espace

    Il est intéressant d’analyser la façon dont un groupe va utiliser l’espace dans une salle, que ce soit au travail ou non.
    Une personne d’autorité ou qui a confiance en elle cherchera à occuper un maximum l’espace dont elle dispose et sera en charge de la distance physique avec son interlocuteur au gré de ses discours.
    Une conversation à distance courte est un discours de domination quand une distance longue est un discours de persuasion via le charisme.

     

    Signe #6 - La distance

    Allons plus loin dans la distance.

    L’anthropologue Edward Twitchell Halla a créé le concept de proxémie : il s’agit d’une classification de 4 zones de distanciation entre deux interlocuteurs.

    La zone intime / entre 15 et 45 cm de distance

    Elle est dite à haut potentiel émotionnel et n’entre en vigueur qu’entre deux personnes extrêmement proches (ami(e)s ou famille). Peu de chance de la trouver au travail donc.
    A cette distance, seules les personnes dans la zone peuvent comprendre la conversation qui se joue.

    La zone affective / entre 45 et 120 cm de distance

    C’est une zone qui suscite encore l’affecte et concerne généralement une conversation importante entre deux personnes qui se connaissent bien.

    L’échange peut être entendu mais difficilement audible par un tiers. Il s’agit typiquement de conversations de confidence que l’on peut trouver au travail.

    La zone de socialisation / entre 120 et 360 cm de distance

    Les individus se connaissent bien, c’est un peu la conversation que l’on entend à la machine à café au travail.

    La zone publique

    Ici mon enfant, tu ne trouveras ni contacts physique ni interactions directes. On appelle zone publique un dialogue ou plutôt un discours entre une personne et un groupe d’individus. (ex : ton patron durant la roadmap de ton entreprise)

    Petite colle de mamie RH

    A quelle distance est pour vous les jeunes, ce que vous appelez la “friend-zone “?

     

    comment-gere-sa-communication-non-verbale-au-travail---langage---voix--attitude---gestuelle--distance---silence---mains---poigne---signes

    Signe #5 - Gestuelle ou attitude

    Quand on y réfléchit, la gestuelle et l’attitude ont été l’un des premiers moyens de communications de l’humanité.
    C’est un paralangage qui complète parfaitement le langage verbal. Les mimiques et les gestuelles d’une personne complètent l’identification qu’un individu se fait d’elle.
    Par exemple : en tirant les joues de mes petits-enfants, je suis une mamie gâteuse.Il est intéressant d’identifier chez un proche les signes qui reviennent le plus fréquemment, comme les yeux aux ciels, ou le claquement de doigts, cela en dit long sur sa nature profonde.

     

    Signe #4 - Le langage des objets

    Le vêtement, la coiffure, le maquillage, les accessoires.

    Ce sont des éléments importants qui définissent socialement une personne et donnent une première impression.

     

    Ils existent trois types d’images :
    L’image projetée : image de soi
    L’image souhaitée : celle que l'on aimerait donner
    L’image reçue : celle qui est perçue par les autres

    Les accessoires que tu portes comme les sacs et les bijoux, racontent aussi de manière indirecte ton histoire, surtout quand ils ont une valeur sentimentale pour la personne, tout comme les tatouages par exemple. Ces objets, qu’ils soient vestimentaires ou accessoires évoquent un souvenir, un moment de notre vie et indirectement parlent de nous. Ce sont des choix que nous avons fait, dont on doit assumer la responsabilité et qui avec l’ensemble des autres signes cités précédemment, nous caractérisent.

     

    Signe #3 - Ce que tu dois éviter

    Il y  plusieurs signes non-verbaux que tu dois éviter ou contrôler dans le cadre du travail mon enfant.

     

    En voici quelques-uns, simples mais efficaces :

    La poignée de main

    Trop faible : Indique que tu as un manque de caractère.
    Trop fort : Indique tu veux dominer ton interlocuteur.
    Un juste milieu est donc approprié, surtout en entreprise ou les collègues ou clients nous jaugent en permanence.

    Le territoire de l’autre

    Respecte une distance de sécurité d’au moins 50cm lors d’une réunion. La majorité des gens vivent comme une intrusion quelqu’un qui est trop près de nous.Tu risques de les braquer et qu’ils se replient sur sois, et donc de couper le dialogue.

    Les réunions

    Fait également attention en réunion à ne pas occulter un collègue ou ne pas prendre sa
    place, il se sentirait menacé.Mon enfant, quand tu fais face à ton responsable, adopte une tenue droite, avec un rythme lent. Cela dégagera de la confiance, tu seras donc plus apte à affronter ton supérieur. Bouche affaissée, des lèvres pressées, des gestes défensifs, voilà des signaux non verbaux qui montrent que tu te prépares à un conflit mon enfant.

     

    Évite un maximum les conflits au travail. Pour ça, parle d’une voix calme et de manière sobre.

     

    Signe #2 - Le langage des autres

    Savoir lire et décrypter le langage corporel des autres pourra te sortir de bien des situations ou alors dans le sens inverse, te donner un avantage mon enfant.

    L’anticipation et la lucidité deviendront des alliés de choix dans ton travail.
    L’écoute active est primordiale dans la société, savoir donner de l'intérêt aux gens, quels qu’ils soient, te donnera de nouvelles opportunités.


    Fais également toujours attention à la posture de ton interlocuteur, cela en dira long sur la personne que tu as en face de toi.
    Regarde ses gestes, son regard, ses mains, la posture de ses bras.
    Bien sûr, chaque cas est différent mais tu pourras adapter ton discours en fonction de signes non verbaux distinctifs.

     

    Signe #1 - Une dernière chose à savoir

    Il y a deux choses très importantes que tu dois retenir mon enfant.
    Il est impossible de ne pas avoir de communication non verbale.

    Il est impossible de contrôler totalement sa communication non verbale.


    Elle est, notre premier mode de communication signifié, pour les sentiments et les émotions par exemple. Elle aide à comprendre ce qui est dit. N’essaie jamais de trafiquer ces signaux. Apprends ceux des autres et sois cohérent(e) entre le verbal et le non verbal.


    Enfin, n’oublie jamais que 90% de nos communications sont non verbales.

     

    Découvre d'autres articles de ta mamie préférée :

     

    A LIRE : 10 phrases à ne pas dire en entretien d'embauche #1

    A LIRE : 10 conseils pour négocier son salaire en entretien d'embauche

    A LIRE : 10 conseils pour rebooster sa motivation

     

    @wan2bee // @Images : Shutterstock & Wan2bee

    Mamie RH Travail
    | 05 février 2020| By Mamie RH

    Laisse un commentaire