header_blog_wan2bee_v4

DERNIERS ARTICLES

Retour à l'accueil

10 choses insupportables quand tu cherches un job pendant le Covid-19

10 choses insupportables quand tu cherches un job pendant le covid19

 

Tu cherches un travail depuis le début du confinement ? Tu t’apprêtes à entrer dans la vie active en pleine pandémie mondiale ? Le désespoir te guette au point d’envisager sérieusement d’aller élever des chèvres en Patagonie ? 

Rassure-toi : tu n’est pas seul(e) !

Voici 10 choses insupportables quand tu cherches un job pendant le Covid19 👇 

 

 

#10 La ruée vers l’or  

Attention, scoop : tu n’es pas le/la seul(e) à chercher du travail en cette fin 2020. Entre les jeunes diplômés qui sortent de l’école et les nouveaux chômeurs victimes de la première vague, autant dire que ça se bouscule aux portillons. La recherche d’un emploi risque bien de se transformer en premier jour des soldes aux Galeries Lafayette (avant-Covid, bien sûr). 

CQFD : On espère que les gens seront un peu plus solidaires que lorsqu’ils doivent s’arracher le pull de créateur à -70%. 

#9 La fin du networking In Real Life

Tu aimais arpenter les allées des salons pour jeunes diplômés ? Allez, avoue que c’était surtout pour grappiller des goodies. Bref, il va falloir être plus inventif, car les séminaires et autres rencontres festivo-professionnelles ne sont plus d’actualité. Voilà qui limite les opportunités de trouver un emploi. Mais il te reste encore tous les outils numériques (retrouve tous nos conseils pour repérer les offres faites pour toi) !

CQFD : Si on continue comme ça, il se peut bien qu’Instagram (ou TikTok ?) soit propulsé à la place de première plateforme d’emploi chez les jeunes. Le changement, c’est maintenant ! 

#8 La pandémie, un problème mondial

On connaît tous la technique de l’évasion : « Quand rien ne va plus quelque part, tout va mieux ailleurs. Alors fuyons ! ». Eh bien même cette astuce millénaire a été mise à mal par le Covid. Une pandémie, c’est large. C’est puissant. Alors que tu sois à Toronto, à Pékin ou à Bordeaux, ça ne changera pas grand-chose. Sorry, not sorry. 

CQFD : Ne te plains pas trop, quand même. Tu pourrais très bien être coincé dans un pays qui ne connaît pas l’assurance maladie (coucou, M. Trump ex président !).

#7 L’impossibilité de se projeter pour les jeunes

Une pandémie mondiale, c’est un peu comme un brouillard matinal … qui ne se lève jamais complètement. Et qui dit « brouillard », dit « visibilité (très) limitée ». Alors même avec le meilleur des radars, il s’avère bien difficile de dépasser la projection à court-terme (et encore). Le bon vieux plan de carrière est très, trèèèès loin.

CQFD : Finalement, soyons honnêtes : les jeunes étaient déjà plutôt dépendants du bon-vouloir des employeurs avant la crise sanitaire, non ? Tu vois, tout est question de point de vue ! Ici, on voit toujours le verre à moitié plein.

10 choses insupportables quand tu cherches un job pendant la Covid19

#6 La mort cérébrale de certains secteurs

Ils ne sont pas VRAIMENT morts. Ils ne sont pas VRAIMENT vivants, non plus. L’état le plus proche de cet « entre-deux-chaises » serait en fait celui de mort cérébrale. De coma, autrement dit. C’est un fait : les secteurs de la culture, de l’événementiel, de l’hôtellerie et du tourisme, le monde de la nuit et de la fête sont impactés de plein fouet par les mesures sanitaires. Alors oui, il risque d’être très compliqué de trouver un emploi dans ces domaines. Pas de chance si c’était ton intention.

CQFD : Un coma n’est pas irréversible. Et plus de 80% des patients qui s’en réveillent n’ont aucune séquelle ! Sinon, il te reste toujours la possibilité d’une reconversion post-bac+5  (une tendance en plein essor, paraît-il).

#5 La nouvelle concurrence

Le confinement a donné des envies d’ailleurs à de nombreux citadins. Et cette fois, ils ont sauté le pas ! Une bonne nouvelle pour eux… moins pour toi. Car ces nouveaux voisins vont devoir, eux aussi, trouver un boulot. Non pas que tu ne les aimes pas, mais il faut dire que le bassin d’emploi était déjà limité par chez toi. Les problèmes, quand il n’y en a plus, il y en a encore.

CQFD : Mais non ! La solution est ultra-simple et fair-play : il te suffit de sauter sur leur ancien poste. On appelle ça le job-swapping (si, si). À défaut de voyager à l’international, ça te fera voir du pays.

#4 « C’est la crise, vous comprenez » 

Embauches gelées, négociations de salaires interrompues, ambitions revues à la baisse … Les entreprises aussi ont du mal à se projeter pendant la crise sanitaire. Enfin, entre celles qui subissent de réelles difficultés et les autres qui en profitent pour se délester, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver !  

CQFD : Penser à court-terme en temps de crise, c’est comme allumer la clim avec les fenêtres ouvertes. Sur le coup, tu as l’impression que c’est efficace … alors qu’en fait, ce n’est pas très fut-fut. Mais ça, tu ne vas pas le dire à l’employeur qui te reçoit en entretien.

#3 Le job à l’opposé de ce que tu attendais

Hallelujah ! Tu as enfin trouvé un job dans le secteur que tu convoitais : chargé(e) de projet événementiel ! Trop beau pour être vrai ? Tu pensais concevoir des solutions sur-mesure (et Covid-friendly, bien sûr) pour des ONG … et tu te retrouves à annuler tous les événements prévus dans les 3 mois à venir. Il y a du boulot pour appeler le loueur de la salle, le traiteur, les équipes d’accueil… Gloups, il va falloir ravaler tes valeurs pendant quelques mois (si tu tiens).

CQFD : Dans 40 ans, tu raconteras à tes petits-enfants que tu as participé au plan de sauvetage de l’entreprise pour laquelle tu travaillais. Tout est question de point de vue, CQFD.

#2 Quand même l’État te lâche

Oui, l’État met les moyens pour redynamiser l’emploi : 4 000 € pour l’embauche d’un jeune en CDD de plus de 3 mois ou d’un CDI. Sur le papier, cette initiative a tout pour plaire ! Sauf que … tu as eu 27 ans avant-hier. Et que même avec tes meilleurs arguments, tu risques bien de te faire passer devant par cette jeune concurrente de 25 ans et 9 mois. Ben oui, ça coûte moins cher, et dans une société où les entreprises ne peuvent plus se projeter, tu comprends … c’est normal. Bah oui.

CQFD : Un bon lifting ? De faux-papiers ? Une tenue vestimentaire moins républicaine ? Allez, il y a forcément une solution pour contourner la loi (on ne dira rien, c’est promis).

#1 La déprime ambiante

« Enfin, c’est la fin de l’article » te dis-tu peut-être en lisant ces lignes. 

Et on te comprend. Il est vrai que la situation n’est pas propice à l’épanouissement professionnel. Mais nous ne le répéterons jamais assez, tout est question de point de vue : les Sex Pistols ont bien construit leur avenir en chantant « No Future ». Tu vois !

CQFD : Tu es arrivé à la fin de l’article. Tu attends sûrement LA solution pour trouver ENFIN un emploi malgré la pandémie mondiale. Eh bien c’est loutil Wan2bee, voyons ! 

10 choses insupportables quand tu cherches un job pendant la Covid19

A LIRE : 10 choses insupportables quand tu as la gueule de bois au bureau

A LIRE : 10 trucs insupportables chez les seniors en entreprise 

A LIRE : 10 trucs insupportables avec les gens en télétravail

A LIRE : 10 raisons d'aller boire un verre avec ses collègues 

@Wan2bee / @Images : Shutterstock / Wan2bee

Vie insupportable en entreprise
| 13 novembre 2020| By Wan2bee

    Laisse un commentaire