header_blog_wan2bee_v4

DERNIERS ARTICLES

Retour à l'accueil

10 métiers insolites uniques au monde

10 METIERS INSOLITES DANS LE MONDE - royaume unis- iran - chine - australie - emploi - job

 

Métiers insolites, métiers louches ou encore métiers loufoques...

Peu importe la dénomination, il s’agit bien souvent des métiers les plus fous ou tout du moins les plus improbables au monde.

Voici le top 10 des métiers les plus improbables et uniques au monde.

 

Métier #10 : Chine : le blanc de service

Que ce soit pour faire grimper le prix de l’immobilier, ou encore pour faire la potiche dans une grande entreprise ou bien encore pour se donner de la crédibilité lors d’un repas d’affaire, le blanc de service est un métier fréquent.
Pour les chinois, les occidentaux viennent de pays riches et développés et ont donc d'excellentes réputations.
D’ailleurs, il n’y a encore pas si longtemps, être blanc était suffisant pour devenir professeur de langues en Chine, même sans référence, ni diplôme.

CQFD : pour les chinois “la face” est plus important que la vie elle-même. Ceci explique cela.

 

Métier #9 : Australie : Sirène de parcmètre

Métier plus utile qu’on ne pourrait le croire, il a, pour la région de Queensland en Australie, plusieurs avantages.
Il permet de renseigner les touristes sur l'utilisation des parcmètres sur les plages de la région.
Vendre plus facilement les places de stationnements payants à des prix assez élevés, et enfin, permettre de faire parler de la région et de donner une publicité mondiale de façon peu coûteuse.

 

CQFD : on aimerait connaître le pourcentage de personnes qui viennent sur ces plages pour ces sirènes et non pour l’océan.

 

Métier #8 : Japon : Câlineuse professionnelle

Métier peu étonnant dans un pays où la croissance est à la baisse et où les couples n’arrivent plus à se rencontrer.

Ainsi les hommes viennent payer dans certains cafés ou lieux dédiés, 20 minutes à 1 heure de câlins avec une jeune femme.

Et quand on parle de câlins, on emploie le mot littéralement parlant puisque le moindre dérapage est fortement réprimandé.

 

CQFD : ne jugeons pas ce que nous n’arrivons pas à comprendre.

 

10 METIERS INSOLITES DANS LE MONDE - royaume unis- iran - chine - australie - posteur de commentaire sur internet

Métier #7 : Chine : Posteur de commentaire sur internet

Quand on connaît la valeur de la note en Chine, on comprend que ce métier n’a rien d’étonnant.

Il existe là-bas une note sociale, qui peut potentiellement empêcher de prendre l’avion ou le train.

Ainsi dans le même esprit, le parti communiste chinois cherche beaucoup de posteurs de commentaire sur internet, surnommés dans le pays les “50 centimes” - le commentaire étant payé 50 centimes de yuan.

 

CQFD : on est franchement pas loin d’un épisode de Black Mirror.

 

Métier #6 : Chine : Nounou pour pandas

Le métier de nounou pour pandas est apparu suite à la réalisation du métier “projet panda” ; dans le centre de recherche sur les pandas dans la ville de Chengdu en collaboration entre la Chine et la WWF.

Métier très bien payé en Chine (environ 2 000 € par mois) mais en travaillant 365 jours par an. 

Aucune qualification n’est demandée si ce n’est d’avoir au minimum 22 ans et de connaître le mode de vie des pandas.

 

CQFD : on a rien contre la Chine, et on n'a pas fait exprès de les mettre 3 fois dans ce top. Ce n’est quand même pas de notre faute si ils ont pleins de métiers… étranges dirons-nous.

 

Métier #5 : Royaume-Unis : Testeur de toboggans

Quand l’offre d’emploi de la société Britannique “First Choice” est apparue sur internet, beaucoup d’entre nous avions du mal à y croire.
Et pourtant, l’annonce est on ne peut plus sérieuse et propose à l’employé de tester les toboggans du monde entier et de les noter de manière précise.
En plus d’être original, le travail est plutôt bien payé puisqu'un salaire de 27 000 € annuel est proposé au futur salarié.

 

CQFD : on est espère que l’heureux élu viendra faire un tour dans quelques parcs aquatiques du sud de la France.

10 METIERS INSOLITES DANS LE MONDE - royaume unis- iran - chine - australie - epouvantail humain

Métier #4 : Royaume-Unis : Épouvantail humain

Métier assez unique dont l’offre a été publiée par un fermier anglais qui n’arrivait plus à se débarrasser des oiseaux dans ses champs et qui a donc eu une idée très efficace… engagé un épouvantail humain.
Le but du métier ? S’asseoir au milieu des champs dans un imperméable orange pendant 8 heures par jour, armé d’une clochette, d’un instrument, de livres et autres podcasts pour s’occuper.

Ainsi, dès que les oiseaux pointaient le bout de leurs becs, l’épouvantail humain faisait du bruit pour les faire fuir.
Métier de saison (été), Jamie Fox (qui fut l’heureux salarié de ce job) a bien aimé son travail et était bien payé (environ 317 € par semaine).

 

CQFD : Tu peux retrouver un article complet sur cette histoire juste ici.

 

Métier #3 : Iran : Cacheur de plaques d’immatriculation

En Iran, et plus précisément à Téhéran, l’Etat a mis en place des péages à certaines heures pour réduire le trafic routier et ainsi limiter la pollution et les embouteillages.
Chose que la ville n’avait pas prévu, un contre-plan de la population fut créé pour contourner le problème.
Ainsi, des Iraniens proposent contre rémunération, de marcher derrière les véhicules et de masquer la plaque d’immatriculation et ainsi de ne pas payer le péage.

CQFD : On se demande pourquoi ce métier n'existe pas encore en France tiens.

 

Métier #2 : Hollande : Pêcheur de Vélos

Amsterdam est connue pour les nombreux vélos croisés en ville.

Ainsi, il n’est pas étonnant de savoir que l’on en récupère parfois dans l’eau.

Là où on peut être dubitatif, c’est de savoir que 15 000 vélos sont repêchés chaque année par les pêcheurs de vélos.
On comprend tout de suite bien plus l’utilité de cette profession.

 

CQFD : on se demande quand même pourquoi mettre des vélos dans l’eau ? Autant prendre un cours d’aquabiking s'ils aiment tant ça.

 

Métier #1 : Hamilton : Gardien d’îles

On prend ici le cas de l'île d’Hamilton mais il existe d’autres îles à louer.

Isolé, les conditions de vie ne sont pas les plus simples mais cela reste agréable (on reste sur une île paradisiaque). Le contrat est de 6 mois et est payé … 78 000 €.
Cela fait réfléchir, sachant que la mission est simple et compliquée à la fois : entretenir l’île.

CQFD : la vraie question est : peut-on se passer 6 mois d’internet ? Ho, ne dis pas oui trop vite.

 

A LIRE : 10 métiers que tu ne quitteras jamais

A LIRE : 10 secteurs dans lesquels la France est 1ère mondiale

A LIRE : Quels sont les métiers les plus recherchés sur Google ?

 

@Wan2bee / @Images : Shutterstock / Wan2bee

Societe & IT
| 25 février 2020| By Wan2bee

    Laisse un commentaire