Wan2bee - blog de conseils et actus sur l'emploi

    DERNIERS ARTICLES

    Retour à l'accueil

    10 villes dans lesquelles il ne faut pas aller travailler (selon nous)

    10 villes dans lesquelles ne pas travailler - cannes - paris -grenoble - luxembourg - nice - toulon

     

    En premier lieu, cet article est rempli d’ironie, alors ne t'insurge pas si on taquine un peu ta très chère ville. On est sur qu’elle est très bien.


    D’ailleurs, tu trouveras ces villes dans la majorité des classements où il fait bon vivre et travailler. On ne te donnera pas de chiffres précis, on ne te parlera pas de salaire (dans les villes où on peut en avoir un), on avait juste envie de rigoler un bon coup.

     

    Zoom sur les 10 villes dans lesquelles il ne faut pas travailler.

     

    #10 - Nice

    Une ville à conseiller aux sexagénaires et aux gens de droite (ça va souvent ensemble).

    Dans laquelle, chaleur et beauté du littoral contrastent avec insécurité et quelques rues assez sales.

    Avec un taux de chômage de 8,7% quasiment équivalent à la moyenne française, tu ne pourras pas travailler dans tous les secteurs de cette ville. On a aussi envie de dire à nos amis sudistes d’apprendre à conduire correctement et que le code de la route ne s’applique pas exclusivement à la partie nord de la France.

    Et en plus, il fait chaud, beaucoup trop chaud.

     

    CQFD : ça vaut quand même le coup d’y passer pour manger un peu de Socca.

     

    #9 - Cannes

    Maison de retraite à ciel ouvert.

    La ville est connue pour son “festival de cannes” HA HA HA.

    Loyers et inégalités très élevés parce qu’on met sur la croisette 10 starlettes 15 jours par an. Pour un jeune dynamique c’est bien simple, il n’y a strictement rien à faire et pas beaucoup de travail. Les Cannois, de réputation, ne sont pas très agréables et hautains. Et la vie culturelle est quasi-inexistante. En même temps, c’est normal quand on s’ennuie.

    Cannes a largement sa place dans le top 10 et aurait pu figurer bien plus haut dans le classement si elle n’avait pas le soleil et un climat agréable.

     

    CQFD : le festival coûte environ 20 millions d’euros par an dont environ 9 millions payés par le contribuable, donc nous.

     

    10 villes dans lesquelles ne pas travailler - cannes - luxe - marches - soeil - ville - france

    #8 - Luxembourg

    Qu’on soit clair. Tout d’abord, nous savons pertinemment que le Luxembourg n’est pas en France et que de deux, c’est une ville où il fait bon vivre.

    Maintenant que les présentations sont faites, voici pourquoi nous déconseillons cette ville (sauf si t’es dans la banque). Bah oui, il n’y a que des banquiers, des commerciaux et des juristes pour les protéger qui travaillent là-bas. Tout ce petit monde travaille dans de magnifiques bureaux et se font une joie de faire de l’optimisation fiscale toute l’année.

    Les Luxembourgeois sont fonctionnaires et très bien payés et le cadre de vie y est très agréable. Tout est calme, trop calme parmi une population faite de photocopies cherchant en vain les maigres activités culturelles de la ville. En gros, n’y va pas sauf si tu aimes l’argent et le froid. Si tu aimes la vie, passe ton chemin.

     

    CQFD : les fortifications de Vauban sont quand même à visiter là bas.

     

    #7 - Bordeaux

    Les néo-parisiens de la Gironde ont ramené leur fausse simplicité dans cette jolie ville et sont partis faire du surf dans le bassin d'Arcachon.

    La mairie de Paris avait pourtant essayé de limiter l’émigration des parisiens avec l’installation du vélib’. Mais les gens n’ont pas pu résister à l’appel d’un loyer décent et d’une ville moins polluée où les voitures laissent passer les gens aux passages piétons. 

    Si tu fuis Paris et surtout les parisiens, cette ville n’est pas pour toi. De toute façon avec l’arrivée du train à grande vitesse toujours en retard et la montée des prix, il est trop tard pour vivre là-bas. Et puis les bordelais aiment beaucoup trop les polos. Comme quoi, avoir de l’argent n’empêche pas les fautes de goût.

     

    CQFD : on est persuadé que le budget alloué à la commémoration d'Alain Juppé est déjà prévu par la ville.

     

    10 villes dans lesquelles ne pas travailler - bordeaux - vin rouge - caviste - alcool -

    #6 - Toulon

    On a choisi Toulon parce qu’on n’est pas content.

    Cette ville a un immense potentiel gâché par un manque de projets à long terme et de civisme. Toulon est sale, très sale. On peut ajouter à ça des citoyens (désolé les toulonnais) qui n’aident franchement pas à résoudre le problème, un manque d’espaces verts effarant, des bouchons permanents, un manque d’espaces culturels et pour finir, un manque d'emplois. On comprend que malgré son cadre et son histoire, Toulon finisse dans ce top.

     

    CQFD : avoir une équipe de rugby ne suffit pas.

     

    #5 - Marseille

    Ha Marseille ! On est assez optimiste pour cette ville, les choses vont de mieux en mieux.

    Déjà, la ville se développe bien, le chômage diminue et elle est plus propre. Oui MAIS Marseille est une ville polluée où l’insécurité est trop forte malgré la baisse. On n’a pas envie de se faire agresser en rentrant du travail.

    Même si le soleil passe faire coucou plus de jours dans l’année que dans d’autres villes, toutes les plages sont bondées de gens.

    Dernier point et non des moindres, le petit train pour aller visiter la Basilique Notre de Dame de la Garde est beaucoup trop cher.

     

    CQFD : un accent chantant ne suffit pas à vouloir déménager.

     

    #4 - Paris

    10 villes dans lesquelles ne pas travailler - paris - loyer - tour eiffeil - cher

     

    Paris est l’une des plus belles villes du monde et une véritable ville musée.

     

    Mais on déconseille franchement d’y vivre. Compte environ une hypothèque ou un bras pour habiter dans une boite à chaussure. Pour ce qui est du travail, il y en a à foison ! Néanmoins le niveau des études élevées ainsi que le niveau de vie te pousseront fortement à t’exiler. Et on ne parlera pas des parisiens, chacun se fera son avis dessus. Mais la misère de plus en plus croissante accolée à cette richesse et ce luxe donnent parfois quelques hauts de cœur.

     

    CQFD : la vraie question est : avec autant d’activités à disposition, la journée d’un parisien dure-t-elle vraiment 24 heures ?

     

    #3 - Grenoble

    Il y a plein de trucs à faire à Grenoble. Enfin en dehors de la ville.

    Mais la topographie en cuve, la pollution et une grande insécurité en font une ville où l’on ne te conseille pas de vivre. Sauf si t’aimes le delta plane. C’est bien le delta-plane, mais ça fait pas déménager pour autant. Et niveau culture, c’est bien simple, on est très proche de l’asphalte. Et puis, on ne peut pas se nourrir que de gratin dauphinois toute l’année..

     

    CQFD : c’est dans la région que la Chartreuse et le Génipi sont produits. Coïncidence ? … CQFD

     

    #2 - Roubaix

    Doit-on vraiment te faire un dessin ?

    Ville réputée pour son chômage très élevé, son manque d’activités, d’attractivités et son insécurité, Roubaix n’a pas beaucoup d’avantages à faire valoir. Si ce n’est le charme du nord et son accent déconcertant.

     

    CQFD : on n'a pas grand-chose à ajouter, on aurait aimé que la ville ait un peu plus d’arguments pour elle.

     

    #1 - La Bretagne

    Ce n’est pas une ville, ni un pays.

    Mais où que tu ailles sur Terre, tu trouveras toujours un drapeau Breton et c’est fatiguant, rien que pour cela on l'a mise en haut du panier.

     

    CQFD : c’est pas très juste, mais ça fait du bien.

     

     

    Envie de continuer dans les choses insupportables ?

     

    A LIRE : 10 gens insupportables qu'on croise en allant au travail

     

    A LIRE : 10 clients insupportables qu'on rencontre au travail

     

    A LIRE : 10 choses insupportables qu'on subit à la rentrée

     

    @Wan2bee // @Images : Shutterstock & Wan2bee

    Tendance Travail
    | 11 octobre 2019| By Wan2bee

    Laisse un commentaire