Blog_header_newdesign

ARTICLES POPULAIRES

DERNIERS ARTICLES

Retour à l'accueil

On a osé comparer Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft à des E-religions ! (Et c'est pertinent)

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

 

Il y a quelques jours, Chris Hughes, co-fondateur du célèbre réseau social Facebook a dans un grand fracas, annoncé que le réseau social devrait être, à ses yeux, démantelé.

Pourquoi ?


Pour le monsieur, Facebook est un danger pour la démocratie, l’économie réelle et pouvant balayer à sa guise n’importe quelle concurrence. (Exemple Vine)

L’entreprise contrôle les trois plus grosses plates-formes de communication numérique que sont Facebook, Instagram et WhatsApp. Les trois réunies rassemble 2,7 milliards d’utilisateurs mensuels, soit environ 1 tiers de la planète.

Rajoutons à cela que Mark Zukerberg contrôle environ 60% des actions de l’entreprise avec droit de vote : on comprend les doutes du monsieur.

De plus, on ne compte plus le nombre de polémiques liées à la vente ou à la fuite de données, les détournements et optimisations fiscaux.


Mais Facebook n’est pas la seule entreprise…

 

Connaissez-vous vraiment les GAFAM ?

 


 

Les GAFAM, c’est quoi ?

Ha les GAFAM !

Sujet aussi fascinant que controversé pour des institutions autant mises à la lumière que mystérieuses et dont les projets font souvent scandales.


Pour les personnes vivants encore au néolithique, les GAFAM, c’est quoi ?


GAFAM, c’est l’acronyme des cinq plus grosses sociétés du numérique (Google, Apple, Facebook Amazon, Microsoft). Ces mastodontes du web ont su surfer sur la troisième révolution industrielle datant du début du XXe siècle.


Aujourd’hui, leur poids est tel qu’elles pèsent plus lourd en bourse que l’ensemble des entreprises françaises cotées sur les marchés. Le montant de leur trésorerie est même plus important que celui de la Suède.


Ces entreprises marchent avec l’économie en réseau et l’économie d’échelle, cherchant en permanence des disruptions et nouveaux secteurs d’activités, au point qu’aujourd’hui, il est difficile de contester notre dépendance à celles-ci.

 

Quelles sont les limites d’un tel pouvoir ?

Et surtout, cela n’est t’il pas devenue une croyance ?


Les cinq entreprises ont toutes dépassées allègrement le milliard d’utilisateurs et le milliard de dollars de capitalisation. En valeur boursière les 5 GAFAM réunies occupent la 4e place mondiale derrière le Japon mais sont devant l’Allemagne, le Royaume Unis, l’Inde et la France.

Ces chiffres donnent le tournis et tendent à se demander qui pourra arrêter leur croissance ?

L’adage « si le produit est gratuit, alors le produit c’est vous » est évident dans le cas présent.

Les populations prennent de plus en plus conscience de la Data mais encore loin de la précision des informations dont les GAFAM disposent sur nous.


Dans cet article nous allons tenter, entreprise par entreprise, de mettre en lumière l’impact qu’elles exercent.

 

L’exemple le plus flagrant : Apple

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

Avec 292 milliards de CA, Apple est la plus grosse entreprise des cinq.


Première entreprise à avoir atteint le milliard de capitalisation l’année dernière, Apple est l’entreprise qui se rapproche le plus de la vision religieuse monothéiste.


Si l’entreprise ne partage pas ses données utilisateurs et a une tendance à faire cavalier seul en plus de concevoir ses produits de bouts en bouts, elle enferme également l’utilisateur dans ses produits. Il n’est pas rare que dans notre entourage, on parle de consommateur « pro-Apple » qui ne vivent qu’avec les produits de la marque. Et l’entreprise fait tout pour encourager cela, vivant à travers le prisme de Feu, son ancien et génial PDG, Steeve Jobs, fortement perçu comme innovant et révolutionnaire dans le marché de la technologie.

Steeve Jobs, tel un gourou, a imposé ses idées sur le marché et créé des besoins aux utilisateurs dont ils ne soupçonnaient même pas l’existence. Brillant.

Tim Cook l’actuel PDG, tout aussi génial que Jobs mais dans une autre catégorie, a réussi à garder l’image de son prédécesseur et à quadrupler le chiffre d’affaire de la marque dessus.

On le dit souvent, “acheter Apple est vivre Apple”. Vous ne communiquerez, écouterez de la musique, travaillerez, vous déplacerez, vous informerez, organiserez votre vie uniquement qu’à travers leurs produits. Parfois aveuglés et sur-évaluant des objets coûtants une fortune, allant jusqu'à dormir devant un Apple store pour acheter un téléphone coûtant 1200€, aveuglés par un Evangile marketing.

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

Si l’on garde l’image religieuse alors les keynotes sont clairement la messe où les croyants viennent se recueillir et fêter l’évolution de leur marque.

 

 

Celui qui est partout : Google

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

Si Apple, est le christianisme alors Google est l’Olympe.


Religion polythéiste aux multiples secteurs, Google est partout. Il est incroyable de penser qu’en à peine 20 ans, l’entreprise soit remplie de mystères, d’histoires en tout genre, ou dit métaphoriquement, de mythes et légendes.


Savez-vous comment Google gagne principalement sa vie ?

Avec la publicité. Oui Google est la première régie publicitaire mondiale. La Firme a racheté des centaines d’entreprises et 99,9% de la population n’a pas une once d’idées de tous les secteurs dans laquelle l’entreprise est en train de s’implanter.

(D’ailleurs, dans le but de limiter les risques, la société mère se nomme Analphabet et Google fait partie de la société.)

Vous connaissez forcément les principales : YouTube, premier média mondial avec 4 milliards de vidéos regardées par jours. Android, qui accueille les logiciels de la majorité des téléphones mobiles, mais aussi google chrome, premier navigateur web. Motorola et HTC pour la construction de téléphone. Vous avez sans doute aussi entendu parler des Google cars et des premières voitures sans chauffeurs utilisant Google map et Waze, première application de navigation par satellite. Google a également des parts de marché dans les entreprises Uber et Lyft.


Mais saviez-vous que la firme, développe des drones ? Du cloud ? Qu’elle se lance cette année dans le premier secteur culturel à savoir le jeux vidéo ? Qu’elle est aussi dans les montres connectées ou dans le secteur de la vente en ligne avec google play et google shop ? Qu’elle est le premier service de cloud avec google drive ? Qu’elle s’est lancée en 2016 sur le marché de l’emploi avec Google Jobs ?

 

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

La liste est longue, mais nous voudrions parler d’une dernière branche du groupe qui se rapprocherait presque de l’ésotérisme : la santé via le transhumanisme.

Google a pour ambition, à travers l’amélioration des corps et le travail sur les cellules, pour les gens qui auront le moyen de payer le traitement, de rendre les gens immortels. Les Dieux de l’Olympe.

 

Liste des entreprises qu’a racheté Google

 

La mal aimé :  Amazon

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

Jeff Bezos est un patron peu aimé dans le monde, et pour cause.

En 2019, sa fortune mondiale a grimpée de 19 milliards d’euros en un an, et cela aux détriments de 575 000 employés.

 

Amazon est partout et l’autorité de son fondateur se fait sentir.

Cette entreprise nous fait penser à la religion Maya de l’époque classique.

Pourquoi ? Les mayas pratiquaient un culte autour du souverain qui garantissait l’ordre cosmique auprès des ancêtres. Pour cela les mayas faisaient des sacrifices à travers des cycles calculés grâce à plusieurs calendriers sacrés. C’est de là d’ailleurs que vient la fameuse prophétie de fin du monde en 2012.

 

Vous ne voyez pas notre analogie ? La vie et la santé d’Amazon tourne autour de son PDG, qui garantit le bénéfice auprès des actionnaires. Également pour les rassurer, il pratique des sacrifices (licenciements) en utilisant plusieurs calendriers sacrés, comme l’année fiscale ou road map de l’entreprise. Et si la fin du monde de 2012 était la fin de l’excès capitaliste que nous connaissons ? Mais nous amenons l’analogie peut être un chouilla trop loin.

 

Que savez-vous vraiment d’Amazon ? Saviez-vous ce qu’était la société à ses débuts ? Une simple librairie en ligne… L’entreprise a d’ailleurs mis pas mal d’années avant d’être bénéficiaire et a bien failli mettre la clé sous la porte avec la bulle internet des années 2000.

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

Aujourd’hui Amazon, c’est 30% du commerce en ligne mondiale et 6,6 milliards d’euros dépensés… rien qu’en France !

Mais ce n’est pas tout, la marque avec Amazon prime a révolutionné le délicat secteur du commerce en ligne, et a fait croître ses gains par ses fidèles. Un abonné Amazon prime consomme environ 530 dollars contre 320 pour les nons-abonnés.

Ici le culte est consumériste.

Vous avez besoin de vous divertir ? La firme détient Kindle, la première liseuse de documents électroniques et a racheté la première plateforme de streaming « Twitch » en 2014 et compte à l’heure où j’écris ses lignes, 10 milliards d’heures visionnées par mois. Elle veut, avec cette plateforme, se lancer dans le secteur du jeux vidéo. Bien sûr il y a la VOD avec Amazon vidéo, qui grandit toujours plus. Amazon Go qui est entrain de faire son trou dans le retail avec ses magasins sans caisse.  Mais ce n’est pas tout, livraison par drone, service lié à la DATA, à la nourriture LMBD pour la culture et le cinéma.

La firme veut s’implanter partout et vite, quitte à laisser sur le carreau bon nombre de personnes : les sacrifices.

 

Combien de scandales sont liés à la firme ? Employés sous-payés, pressions insupportables, horaires impossibles à tenir, personnels dormants devant l’usine pour ne pas être en retard. Millions de produits détruits car invendus. Délais de livraisons absurdes et toujours plus rapides. Comme toute religion, le principal problème, ce sont ses adeptes qui alimentent un feu bien trop brûlant … Et on sait comment ont grandit et fini les Mayas.

 

A LIRE :  approfondir sur le plus grand empire actuel

 

Le discret : Microsoft

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

Microsoft est une entreprise à part dans le monde de la technologie.

Plus discrète que ses confrères, elle est néanmoins dans la majorité des produits que nous utilisons, parfois même sans le savoir.

La différence avec les autres entreprises ?

Microsoft a connu plusieurs échecs retentissants, au point de décrédibiliser la marque pourtant fiable dans son principal domaine d’activité.

Quelques exemples ? Vous souvenez- vous du Zune ? Baladeur à l’échec cuisant censé concurrencer l’IPod ? De sa smart TV et ses 50000 clients ? Du smartphone Kin et son système d’exploitation Windows Phone ? Les tablettes surface qui ont fait perdre à la firme 900 millions d’euros ? Mais aussi les rachats de Skype, Nokia et LinkedIn qui n’ont jamais pu permettre à l’entreprise de s’imposer dans leurs secteurs respectifs. Pire, a fait couler les entreprises en question !

 

Mais alors, comment fait Microsoft pour avoir une situation aussi favorable ?

Et bien en faisant ce que Microsoft sait faire de mieux : du logiciel. On parle bien entendu de son système d’exploitation mais pas que. Microsoft Office ramène des milliards d’euros à la compagnie ainsi que le cloud via le service Azure dont les revenus ont explosés ces dernières années. Et bien sûr avec sa console de jeux Xbox dont les revenus ont fluctué et dont les prochaines années devraient lui réserver de beaux jours.

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

Alors à quelle religion peut-on affecter Microsoft ? Et bien cela nous fait beaucoup penser au Bouddhisme. Comme Bouddha, le système d’exploitation est une fenêtre sur le monde et tous les logiciels, aussi invisibles soient-ils sont toujours là avec nous : indispensables et se réincarnant au rythme des mises à jours.

 

La voix du monde : Facebook

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

Facebook est plus un site qu’un réseau social.

Il a profondément marqué son époque et changé la manière de communiquer et de percevoir, d'interagir avec les autres.

Il influe fortement sur le comportement des générations Y et Z mais aussi sur les politiques à qui l’on reproche d’être devenus plus des communicants que des décisionnaires ; des médias dont les informations doivent circuler de plus en plus vite et donc, de moins en moins fiables.

 

Que l’on aime ou pas les réseaux sociaux, ils sont là et nous devons vivre avec.

Facebook est tentaculaire et domine tout et ne supporte pas ce qui résiste. Après avoir racheté Instagram pour un milliard d’euros, l’entreprise a tenté de s’octroyer Snapchat, mais celle-ci a dit non. Que s’est-il donc passé ? Instagram a copié toutes les options de cette dernière et Snapchat perd, mois après mois, des utilisateurs. Facebook détient depuis quelques années également Whatsapp pour la modique somme de 22 milliards de dollars dont le cofondateur Brian Acton déclarera « j’ai vendu la vie de mes utilisateurs ».

Nous ne pouvons plus vivre sans Facebook, Instagram, Whatsapp.

 

Que vous le vouliez ou non, c’est une drogue. Cette drogue, comme n’importe laquelle, a des effets euphorisants mais les retombées sont sévères. Narcissismes, harcèlements, influences. Mais aussi abus de pouvoir.

En effet Facebook a un pouvoir énorme sur un pays et peut fortement influencer une élection. On l’a notamment vu aux Philippines avec Maria Ressa et aux Etat-Unis où Facebook est même accusé d’avoir faire élire Donald Trump.

 

Google facebook amazon microsoft apple - e-religion - religion - croyances - numérique - digital - entreprise - mondialisation - reseau social - social media - foi - cloud - logiciel - snapcht - instagram - whatsapp - microsoft office - trump - politique - youtube - gmail

Comment et quand va s’arrêter Facebook ?

Temple du narcissisme, ressemblant fortement à une civilisation Égyptienne numérique où les hiéroglyphes sont remplacés par les photos, et les pyramides par des montagnes de données dans lesquelles nos secrets seraient cachés au fond de chambre mortuaire, dans des sarcophages qui bloquent ce que nous sommes vraiment. Avec un peu de chance, comme les momies, ils résisteront aux temps.

 

Qu’est que concrètement une religion ?

Selon Larousse, il s’agit d’un “Ensemble déterminé de croyances et de dogmes définissant le rapport de l'homme avec le sacré.”

Il est facile ici de faire le rapprochement entre celles-ci et les GAFAM.

 

Et comme les religions, il existe plusieurs croyances. Dieu ici est immatériel, presque indéfinissable. Il est compliqué de mettre les mots sur de telles entreprises et difficile de voir à quel point elles impactent nos vies.

Mais une chose est sûr, tout comme les religions, elle nous guident et influent sur nos comportements et notre façon de vivre ; nous donnent un mode de vie, et ceux en quoi croire.

 

Le GAFAM est au sacré ce que la politique est à la religion : un complément presque alternatif.

 

Et ce n’est pas tout, les Natu (Netflix, Tesla, Uber) et BATX (Baidu, Alibaba Tencent et Xiomi) prennent de plus en plus de place. Les Multinationales sont comme les religions : elles gagnent et perdent des adeptes avec le temps.

Toutes ces entreprises ont à peine 20 ans et attendent que les constitutions écrivent des livres sacrées pour que l’on puisse utiliser leurs savoir en toute quiétude sans qu’elles n’abusent de leurs pouvoirs, qu’elles ne gagnent trop sans être taxées, et que certaines profitent de la rarification du travail pour abuser de leurs salariés.

 

Il n’existe pas d’Athée, juste des croyances incomprises.

 

 

Vous voulez suivre les tendances du futur, alors venez lire notre article sur les métiers qui disparaîtront :

 

A LIRE : 10 emplois qui vont bientôt disparaître

 

Sources :

Youtube - Peertube - FranceCulture - Wikipedia - Wikipedia - LeParisien - Atlantico

Magazinedécideurs Lafinancepourtous - Capital - Webmarketing-conseil - Wikipedia 

 

@wan2bee / @Images : Shutterstock & Wan2bee

 

Focus
| 22 mai 2019| By Wan2bee

Laisse un commentaire

    CONSEIL DU JOUR

    NEWSLETTER