Blog_header_newdesign

ARTICLES LES PLUS LUS

DERNIERS ARTICLES

Retour à l'accueil

Evolution du salaire en France depuis 1950

 

 

Le salaire a bien augmenté depuis 1950.  Certains travailleurs n’en touchaient même pas au 19e siècle ! Les serveurs étaient seulement  payés au pourboire. Un ouvrier touchait 16 € pour 15 à 17 heures de travail par jour environ.  Comment le SMIC est-il arrivé et comment les salaires des différentes classes sociales ont-ils augmenté ?  Depuis 1950, le SMIC horaire brut a été multiplié par 90 INTERNE_salaire  1950 : création du SMIG Le 11 février, l’ancêtre du SMIC naît. Après 12 années de blocage des salaires, le SMIC fixe à 21 € le minimum qu’un salarié puisse percevoir par mois (s’il respecte la durée légale du travail bien sûr).  En 1957, l’augmentation des prix à la consommation due aux différentes guerres dans le monde, augmentera le SMIG à environ 7 %.     1970 : naissance du SMIC  Le G pour « garantie » se transforme en C pour « croissance » afin de rapprocher le minimum vital d’un salaire à la moyenne française plus élevée. La conséquence fut l’augmentation de 35 % du SMIC en seulement quelques années.     1998 : on passe aux 35 heures  Les 35 heures payées 39 heures pour tous les salariés, y compris ceux payés au SMIC, conduisent à une hausse de 11 % du montant de ce dernier. Cette augmentation s'est réalisée en 5 fois entre 1998 et 2002 créant 5 SMIC différents à chaque 1er juillet. En 2005, le SMIC devient unique à 1186 €/mois.     2006 : augmentation constante  Le SMIC connait plusieurs augmentations variables depuis 2006. Dont une de 2 % à cause de l’inflation en 2012.  Depuis, le SMIC augmente d’environ 0,8 % jusqu’en 2017.     Le SMIC mensuel brut est passé de 364 € en 1980 à 1525 € en 2018.     A LIRE :  voir l'évolution du SMIC par an     L’inflation a bien varié  depuis 1950 INTERNE_inflation  Il y a eu un premier pic après les grandes guerres mondiales sur le prix des matières premières. Puis viennent les chocs pétroliers entre 1970 et 1980, augmentant l’inflation à + 10 %.  C’est seulement dans les années 90 que le niveau d’inflation touchera les 2 %, parfois moins.     Cependant, en 2018, l’augmentation de l’inflation (1,7 %) est plus forte que la hausse des salaires (1,5 %). Cela engendre une baisse des taux de fonds de l’assurance vie mais aussi du Livret A. Mais pas seulement puisque les locataires vont aussi subir une revalorisation de leur loyer.  A contrario, on peut aussi espérer une forte augmentation des prestations sociales, du SMIC ou des pensions de retraite pour compenser cette hausse de l’inflation.     Ce qui d’ailleurs sera fait en 2019 (on l’attend avec impatience).     A LIRE : Voir le détail de l'évolution de l'inflation depuis 1901     Il faudrait gagner 3000 euros en 2018 pour avoir le même pouvoir d’achat qu’en 1980 avec 1000 € INTERNE_pouvoir-achat  Un des problèmes aujourd’hui est notre propre gestion de l’argent.  Etant dans un contexte de surconsommation, nous nous créons davantage de besoins. Il existe aujourd'hui de nouveaux services quotidiens qui piochent dans le budget : crédits à répétition, abonnements divers. Les français ont de moins en moins de maîtrise de leur budget qu’auparavant.     De plus, l’augmentation des produits alimentaires forcent la hausse du budget alimentation (385 € en moyenne en 2018 / +12€ en un an) par ménage. A ceci s’ajoute la durée de vie des produits de consommation plus courts poussant à davantage de consommation (exemple : les produits ménagers de 20 ans à 5 ans).  L’immobilier prend aussi une grande place dans le budget mensuel des français. La construction d’une maison a augmenté de 28 % en un an. Les locations deviennent aussi plus chères dans les grandes villes.     La classe moyenne est alors la plus impactée par les effets de l’augmentation de l’inflation face à la baisse de leur pouvoir d’achat. Cela engrange un re-questionnement sur les mesures à mettre en place par l’Etat pour palier aux besoins des français.     En 2019, les 100 € annoncés se diviseront en deux :  une augmentation de 1,5% du SMIC, soit 16 € net supplémentaire et de 90 € supplémentaires de la prime d’activité.     A LIRE : Suivre les mises à jour de la Prime d'activité en 2019  A LIRE : Suivre les avancées du SMIC en 2019     Reffs :  La tribune  - Smic Horaire - Ofce Sciences-po - Capital - Emprunter malin - Insee - Insee - Epsilon Insee - Epsilon Insee  Le blog patrimoine - Persee - Journal du Net - Dares - Dares - Dares - Planetscope - Wellcom - Apec - Nlghistoire       @Wan2bee / @Images : Shutterstock / Wan2bee

 

Le salaire a bien augmenté depuis 1950.

 

Certains travailleurs n’en touchaient même pas au 19e siècle ! Les serveurs étaient seulement

payés au pourboire. Un ouvrier touchait 16 € pour 15 à 17 heures de travail par jour environ.

 

Comment le SMIC est-il arrivé et comment les salaires des différentes classes sociales ont-ils augmenté ?

 

Depuis 1950, le SMIC horaire brut a été multiplié par 90

salaire - évolution - chiffre -salaire - tableau _ mensuel - brute - 1950 - france - salaire cadre - profession intermédiaire - employé - ouvrier - SMIC - 2018 - étude- analyse - inflation - pouvoir achat - histoire du SMIC - date - argent -économie - pourcentage

1950 : création du SMIG

Le 11 février, l’ancêtre du SMIC naît. Après 12 années de blocage des salaires, le SMIC fixe à 21 € le minimum qu’un salarié puisse percevoir par mois (s’il respecte la durée légale du travail bien sûr).

En 1957, l’augmentation des prix à la consommation due aux différentes guerres dans le monde, augmentera le SMIG à environ 7 %.

 

1970 : naissance du SMIC

Le G pour « garantie » se transforme en C pour « croissance » afin de rapprocher le minimum vital d’un salaire à la moyenne française plus élevée. La conséquence fut l’augmentation de 35 % du SMIC en seulement quelques années.

 

1998 : on passe aux 35 heures

Les 35 heures payées 39 heures pour tous les salariés, y compris ceux payés au SMIC, conduisent à une hausse de 11 % du montant de ce dernier. Cette augmentation s'est réalisée en 5 fois entre 1998 et 2002 créant 5 SMIC différents à chaque 1er juillet. En 2005, le SMIC devient unique à 1186 €/mois.

 

2006 : augmentation constante

Le SMIC connait plusieurs augmentations variables depuis 2006. Dont une de 2 % à cause de l’inflation en 2012.

Depuis, le SMIC augmente d’environ 0,8 % jusqu’en 2017.

 

Le SMIC mensuel brut est passé de 364 € en 1980 à 1525 € en 2018.

 

A LIRE :  voir l'évolution du SMIC par an

 

L’inflation a bien varié  depuis 1950

salaire - évolution - chiffre -salaire mensuel - brute - 1950 - france - salaire cadre - profession intermédiaire - employé - ouvrier - SMIC - 2018 - étude- analyse - inflation - pouvoir achat - histoire du SMIC - date - argent -économie - pourcentage - tableau

Il y a eu un premier pic après les grandes guerres mondiales sur le prix des matières premières. Puis viennent les chocs pétroliers entre 1970 et 1980, augmentant l’inflation à + 10 %.

C’est seulement dans les années 90 que le niveau d’inflation touchera les 2 %, parfois moins.

 

Cependant, en 2018, l’augmentation de l’inflation (1,7 %) est plus forte que la hausse des salaires (1,5 %). Cela engendre une baisse des taux de fonds de l’assurance vie mais aussi du Livret A. Mais pas seulement puisque les locataires vont aussi subir une revalorisation de leur loyer.

A contrario, on peut aussi espérer une forte augmentation des prestations sociales, du SMIC ou des pensions de retraite pour compenser cette hausse de l’inflation.

 

Ce qui d’ailleurs sera fait en 2019 (on l’attend avec impatience).

 

A LIRE : Voir le détail de l'évolution de l'inflation depuis 1901

 

Il faudrait gagner 3000 euros en 2018 pour avoir le même pouvoir d’achat qu’en 1980 avec 1000 €

salaire - évolution - chiffre -salaire mensuel - brute - 1950 - france - salaire cadre - profession intermédiaire - employé - ouvrier - SMIC - 2018 - étude- analyse - inflation - pouvoir achat - histoire du SMIC - date - argent -économie - pourcentage

Un des problèmes aujourd’hui est notre propre gestion de l’argent.

Etant dans un contexte de surconsommation, nous nous créons davantage de besoins. Il existe aujourd'hui de nouveaux services quotidiens qui piochent dans le budget : crédits à répétition, abonnements divers. Les français ont de moins en moins de maîtrise de leur budget qu’auparavant.

 

De plus, l’augmentation des produits alimentaires forcent la hausse du budget alimentation (385 € en moyenne en 2018 / +12€ en un an) par ménage. A ceci s’ajoute la durée de vie des produits de consommation plus courts poussant à davantage de consommation (exemple : les produits ménagers de 20 ans à 5 ans).

L’immobilier prend aussi une grande place dans le budget mensuel des français. La construction d’une maison a augmenté de 28 % en un an. Les locations deviennent aussi plus chères dans les grandes villes.

 

La classe moyenne est alors la plus impactée par les effets de l’augmentation de l’inflation face à la baisse de leur pouvoir d’achat. Cela engrange un re-questionnement sur les mesures à mettre en place par l’Etat pour palier aux besoins des français.

 

En 2019, les 100 € annoncés se diviseront en deux :  une augmentation de 1,5% du SMIC, soit 16 € net supplémentaire et de 90 € supplémentaires de la prime d’activité.

 

A LIRE : Suivre les mises à jour de la Prime d'activité en 2019

A LIRE : Suivre les avancées du SMIC en 2019

 

Reffs :

La tribune  - Smic Horaire - Ofce Sciences-po - Capital - Emprunter malin - Insee - Insee - Epsilon Insee - Epsilon Insee

Le blog patrimoine - Persee - Journal du Net - Dares - Dares Dares - Planetscope - Wellcom - Apec - Nlghistoire  

 

@Wan2bee / @Images : Shutterstock / Wan2bee

 

Focus
| 19 décembre 2018| By Wan2bee

Laisse un commentaire

    CONSEIL DU JOUR

    NEWSLETTER