header_blog_wan2bee_v4

DERNIERS ARTICLES

Retour à l'accueil

Top 10 des métiers de reconversion

comment-reconvertir-emploi-travail-embauche-reconversion-profession-coach-naturopathe-jardinier-couturier-masque-brocanteur-chambre-hote-web-jardinier-paysagiste-developpeur-professeur-professeur-ecole-professionnel-metier-emploi-2020-boulanger

 

Comme 9 français sur 10, tu rêves de changer de vie ? Bonne nouvelle : rien ne t’en empêche, bien au contraire !

Mais encore faut-il savoir vers quelle profession se tourner. Alors, c’est parti !

Voici le top 10 des métiers de reconversion professionnelle.

 

 

Métier #1 - Maître / Maîtresse des écoles titulaire ou remplaçant.e 

« Moi quand ze serai grand(e), ze serai maîtresse/maître d’école ! ». Classique, tu me diras. Et pourtant, on a souvent tendance à oublier ses idéaux d’enfance… quitte à les regretter par la suite. Mais il n’est jamais trop tard : les « Inspé » proposent des formations pour se reconvertir dans ces métiers de l’enseignement. L’avantage : avec les stages obligatoires, tu seras rapidement plongé dans l’ambiance des salles de classe.

Salaire : de 1 828 € par mois lors d’un stage à 3 889 € après 30 ans de carrière. 

CQFD : à toi les vacances scolaires ! Un peu réducteur, mais non négligeable.

 

Métier #2 - Boulanger / Boulangère 

Hmm, tu sens le doux parfum du pain chaud tout juste sorti du four ? C’est l’œuvre du boulanger, cette personne sans qui la France ne serait pas la France, ce défenseur de la baguette et du croissant, ce protecteur de notre patrimoine gourmand. Se reconvertir comme boulanger, c’est d’abord un retour aux sources. Mais il va falloir mettre la main à la pâte et commencer par suivre une formation diplômante (CAP, bac pro ou BP, etc).

Salaire : 1 875 € par mois en moyenne.

CQFD : boulanger est un métier prenant, il y a toujours du pain sur la planche. Mais aucune raison de se retrouver dans le pétrin si tu fais un travail de qualité !

comment-reconvertir-emploi-travail-embauche-reconversion-profession-coach-naturopathe-jardinier-couturier-masque-brocanteur-chambre-hote-web-jardinier-paysagiste-developpeur-professeur-professeur-ecole-prof

Métier #3 - Web-développeur / développeuse

PHP, Java, HTML, SQL, ASP, CMS… Le web-developer connaît tous les mystères du monde parallèle du numérique. Qu’il s’agisse des coloris, des fonctionnalités, de la mise en page ou encore des plug-ins d’un site internet : rien ne fait peur au web-developer ! Il est capable de traduire en langage informatique toutes les idées de ses clients. Attention, pour « manger du code » à longueur de journée, mieux vaut être passionné(e). Nous te conseillons de te former régulièrement pour rester au fait des nouvelles pratiques, par exemple grâce à ton compte CPF !

Salaire : 2 897 € par mois en moyenne. 

CQFD : si quelqu’un te demande la couleur de tes yeux, tu pourras enfin répondre : « #1292f4, et toi ? ». Un des (nombreux) privilèges du geek professionnel.

 

Métier #4 - Jardinier / Jardinière - Paysagiste

Voilà qui évoque immédiatement les rosiers en fleurs et arbustes vert-tendre... Tu ne trouves pas ? Mais la réalité n’est pas que poésie romantique. Ce métier ultra complet requiert de la technique pour l’entretien et la plantation, mais aussi une petite dose de créativité pour la conception des espaces verts. Attention à la sciatique et autres petits maux de dos, quand même ! 

Salaire : entre 1 500 € et 4 500 € par mois selon le niveau de formation, l’expérience et le statut (libéral ou employé). 

CQFD : les openspaces te donnent plus d’urticaire que de l’ortie ? Alors ce métier est fait pour toi.

 

Métier #5 - Artisan en étanchéité et isolation

Alerte métier qui recrute ! Et c’est le président qui l’a dit en juillet 2020 : un « grand programme de rénovation » va être mis en place pour isoler les bâtiments publics et soutenir les particuliers dans leurs travaux d’optimisation énergétique. L’étanchéiste a pour mission d’imperméabiliser le bâtiment, du sol au plafond. La seule condition pour exercer ce métier d’avenir ? Suivre une formation diplômante (CAP, BP, BTS,…), car il s’agit d’une profession très technique.

Salaire : de 1333 € à 2 080 € par mois en moyenne. En juillet 2020, le gouvernement a même évoqué la revalorisation des rémunérations de ces métiers. À suivre !

CQFD : l’artisan en étanchéité participe au sauvetage de notre planète, mais il ne doit jamais se laisser déborder par les responsabilités qui lui incombent.

 

Métier #6 - Naturopathe

Contrairement à ce que certains pensent, le naturopathe n’a absolument rien d’un charlatan ! C’est même très sérieux, cette histoire : la naturopathie est reconnue par l’OMS comme étant la 3e médecine traditionnelle mondiale, après les pratiques ayurvédiques et chinoises. Le mantra de cette discipline ? Rééquilibrer le corps et l’esprit grâce à des pratiques naturelles et à une vision holistique ! Avouons-le : ça envoie du pâté.

Salaire : environ 2 500 € par mois en moyenne, selon les honoraires et la vente de produits en cabinet. 

CQFD : Panoramix n’a qu’à bien se tenir, sa potion magique risque d’être has-been.


Métier #7 - Coach personnel   

L’épaule sur laquelle se penchent tes amis en cas de coup de mou, c’est toi ? Ne cherche plus, tu ferais sûrement un(e) excellent(e) conseiller(e). Que ce soit pour accompagner les égarés du style (coach relooking, ma chérie), pour aider une famille au bord de la crise de nerfs (coach parental, style « Super Nanny »), ou encore pour booster le potentiel love-to-love des célibataires (coach en amour), le champ des possibles est infini !

Salaire : à partir du SMIC, jusqu’à 3 600 € par mois dans un cabinet de coaching. Pour les praticiens libéraux, la rémunération dépend des honoraires. 

CQFD : ce n’est pas toujours facile de gérer les soucis des autres. Alors ne te laisse pas déborder par ton métier, sinon c’est toi qui devras faire appel à un coach !

interne-coach-coaching-super-nany-aide-confiance-motivation-wan2bee-reconversion-reconvertir-professionnel-profession-1

Métier #8 - Couturier / Couturière de masques

Impossible de savoir si ce métier artisanal perdurera sur le long-terme, mais une chose est sûre : il fait un carton en cette période post-déconfinement ! Popeline 140 g/m2, points arrières, Afnor, ourlets invisibles et autres intitulés techniques n’auront plus aucun secret pour toi. Écolo et responsable, le masque en tissu lavable est plus tendance que jamais. Bon, pour parvenir à te verser un salaire, il vaut mieux que tu saches te servir d’une machine à coudre : il existe des formations pour tous les niveaux. 

 

Salaire : de 1 600 € à 2 500 € bruts par mois. 

CQFD : Enfile ta cape (faite maison) et vole au secours de ceux qui perdent leurs masques tous les jours. Tu peux d’ailleurs (re)lire notre article sur les 10 choses insupportables chez les déconfinés en entreprise !


Métier #9 - Gérant / Gérante de chambres d’hôte

On a tous rêvé de ce changement de vie : acheter une belle, immense (et coûteuse) maison en bord de mer, dans l’idée d’en faire une maison d’hôte. Mais pour qu’il devienne réalité, ce projet doit être géré comme une entreprise : travaux d’agrément et de mise aux normes, élaboration du business plan, choix du statut juridique, application des démarches administratives, ménage, prestations supplémentaires… Pour le farniente au bord de la piscine, on repassera. 

Salaire : entre 1 500 et 6 000 € par an pour une chambre, selon le type d’installations locatives et les prestations proposées. 

CQFD : ici ce n’est pas toi qui es en vacances, ce sont tes hôtes. Mais quoi de plus gratifiant que de permettre aux gens de se détendre ? Allez, ton tour viendra.

 

Métier #10 - Brocanteur / Brocanteuse 

Voilà un métier « old-school » qui retrouve une seconde jeunesse avec la tendance de l’économie circulaire et l’explosion des sites d’antiquités en ligne. Tu as toujours aimé te balader dans les brocantes à la recherche de miroirs de sorcière ou autres armoires parisiennes ? Les ponceuses et les pinceaux ne t’impressionnent pas ? Tu as envie de faire découvrir tes trouvailles ? Alors ce métier accessible sans diplôme est idéal !

Salaire : 2 194 € brut par mois en moyenne. Cependant, la rémunération dépend fortement des articles vendus et de leurs prix. 

CQFD : tu pourras enfin chiner autre chose qu’une target en soirée. 

Retrouve nos autres articles juste ici :

A LIRE : 10 métiers du futur en 2050

A LIRE : 10 secteurs dans lesquels la France est 1ère mondiale

A LIRE : Quels sont les métiers les plus recherchés sur Google ?

 

@Wan2bee / @Images : Shutterstock / Wan2bee

Source : education.gouv - journaldunet - Portail auto-entrepreneur - RegionsJob - koreva-formation -reconversionprofessionnelle - Indeed - Orientation.com - Cidj  - Glassdoor

 

Societe & IT
| 01 septembre 2020| By Wan2bee

    Laisse un commentaire